La pompe à chaleur aérothermique

Avec l’aérothermie, si votre maison possède un espace extérieur bien aéré, vous avez à disposition un moyen de chauffage simple et économique sur le long terme.

Vous souhaitez une installation :

1. Ecologiquement satisfaisante

La pompe à chaleur aérothermique capte la chaleur de l’air extérieur – une énergie renouvelable et inépuisable – et la diffuse à l’intérieur du logement.

2. Economiquement correcte

En faisant appel à une source d’énergie gratuite, l’aérothermie, la facture est divisée par 2 ou 3 par rapport à un système de chauffage classique. Il convient toutefois d’avoir une bonne isolation pour limiter l’apport d’un chauffage auxiliaire. 

3. Adaptée à votre habitation

Il existe deux types de pompe à chaleur aérothermique

  • La pompe à chaleur air/air  : une ou plusieurs unités terminales de climatisation et/ou de chauffage pulsent l’air à la bonne température.
  • La pompe à chaleur air/eau  : un condenseur injecte de la chaleur dans le circuit de chauffage hydraulique, plancher chauffant ou radiateurs.

Certaines pompes à chaleur autorisent, outre le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire.

Certaines pompe à chaleur hybrides intègrent dans un même ensemble une chaudière gaz ou fioul à condensation et un ballon pour la production d'eau chaude sanitaire.

4. Bénéficiant d’aides fiscales

La PAC air/eau est éligible au crédit d’impôt. Renseignez-vous !

5. Compatible avec des installations existantes

  • En cas de chaudière existante, la pompe à chaleur aérothermique fonctionne en priorité, tandis que la chaudière prend le relais en cas d’apport extérieur insuffisant.
  • La pompe à chaleur air/Eau est compatible avec tout réseau hydraulique : plancher chauffant, radiateur à eau ou ventilo-convecteur.
  • Avec la pompe à chaleur Air/Air on peut garder en appoint un autre système tels des radiateurs électriques.

Conseils pratiques